Skip to main content

La recherche et les services publics dans la physique et la chimie de l’atmosphère de la Terre et des autres planètes, ainsi que de l’espace extra atmosphérique.

La semaine dernière (2 septembre) a marqué le deuxième anniversaire du lancement de PICASSO, la première mission CubeSat de l'Institut royal d'aéronomie spatiale de Belgique. Cette mission a démontré la faisabilité de la télédétection atmosphérique et de la mesure in situ du plasma ionosphérique avec un CubeSat, et a également permis de tirer de précieux enseignements sur cette nouvelle technologie.

Le 22 mai 2021, le volcan Nyiragongo (RD Congo) entrait en éruption. Les coulées de lave ont détruit une partie de la ville de Goma et des milliers de personnes ont pris la fuite. Dans une étude publiée dans Nature, une équipe internationale de chercheurs montre que cette éruption ne pouvait être prédite.

Le chercheur principal (CP) de l'instrument NOMAD à bord de l'orbiteur de gaz à l'état de traces ExoMars de l'ESA - qui orbite actuellement autour de la planète Mars et l'observe - est le groupe Atmosphères planétaires de l'IASB. Par conséquent, il incombe aux chercheurs et ingénieurs de ce groupe de s'occuper, entre autres, de l'étalonnage (pour vérifier la précision du fonctionnement de l'instrument) et de la mise en place ainsi que de la maintenance du pipeline de données (le logiciel qui convertit toutes les données brutes entrantes en informations que les scientifiques peuvent analyser).

Les chercheurs de l'Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique n'ont pas besoin de boissons énergisantes pour s'envoler, ils font simplement équipe avec le Dr Thomas Ruhtz de la Freie Universität Berlin (FUB), qui dispose d'un avion. Avec l'Université Libre de Bruxelles (ULB), chacun des trois instituts apporte son équipement et son expertise à la campagne NITROCAM de mesure de la pollution atmosphérique due aux composés azotés, financée par l'ESA.

Plus de PASTA pour l’astronaute italienne Samantha Cristoforetti, qui sera la huitième astronaute à manipuler SMD (Soft Matter Dynamics). Elle remplacera les échantillons de l’expérience PASTA par ceux de FOAM-C.

La 15e édition de l'exposition Science & Culture au Palais sera présentée par la Politique scientifique fédérale (BELSPO) du 23 juillet au 28 août. Après deux ans d'absence, le moment est enfin venu de découvrir les dix établissements fédéraux de recherche scientifique et de culture dans la Grande Galerie du Palais Royal même ! ette année, l'exposition intitulée « Préservons le futur » présentera une œuvre d'art, un artefact, un instrument scientifique ou une maquette de chaque participant qui symbolise les objectifs de ces établissements pour œuvrer à un avenir meilleur. Réservation obligatoire !